Premiers Championnats de l’Ouest

À dix ans toutes les deux, Amelie Boissonneault et Marielle Roy vont participer à leurs premiers Championnats de l’Ouest en gymnastique, du 2 au 6 mai prochain à Langley en Colombie-Britannique.

 

La Liberté / Sport

Marielle Roy (à gauche) et Amelie Boissonneault (à droite) ont gagné leur place aux Championnats de l’Ouest de gymnastique, du 2 au 6 mai en Colombie-Britannique.

Le 13 avril était un jour de chance pour Amelie Boissonneault et Marielle Roy, deux gymnastes franco-manitobaines de dix ans du club de gymnastique bilingue Panthers, à Winnipeg. Au terme d’une compétition provinciale de gymnastique qui se tenait à leur club du 13 au 15 avril, elles ont en effet respectivement remporté la première et la deuxième place dans leur catégorie, Prénovices aspire.

Ces deux premières places leur offrent l’opportunité de se présenter aux Championnats de l’Ouest de gymnastique, du 2 au 6 mai prochain à Langley en Colombie-Britannique.

« Ce sera notre première fois aux Championnats de l’Ouest mais on est vraiment excitées, assure Amelie Boissonneault. Je voulais absolument y aller et j’ai travaillé fort, même si c’était très difficile parfois avec l’école. » Marielle Roy confirme que « ça faisait partie de mes rêves de participer à cette compétition ».

Pour sa part, Marielle Roy préfère « les barres car j’ai l’impression de voler et j’apprends vite », mais elle craint « la poutre car c’est étroit ». Le 13 avril, elle a obtenu l’argent aux barres et au sol, et le bronze au cheval et à la poutre.

Quant à Amelie Boisson­neault, elle est arrivée première aux barres et à la poutre, troisième au sol et cinquième au cheval. « C’est le sol que je préfère car c’est le fun de faire des figures, confie-t-elle. Mais le cheval est mon grand défi car mes genoux me font parfois mal. »

Pour leur entraîneure en chef, Hélène Desmarais, cependant, la sélection des deux jeunes gymnastes pour les Championnats de l’Ouest n’est pas une surprise, malgré leurs défis. « Amelie Boissonneault est plus forte au niveau artistique et Marielle Roy au niveau acrobatique, mais toutes les deux étaient très prêtes pour réussir, affirme Hélène Desmarais. Elles étaient déterminées donc leur succès n’est pas une surprise. »

Pourtant, Amelie Boissonneault s’est blessée à l’orteil en février dernier, ce qui lui a fait manquer cinq semaines d’entraînement ainsi qu’une compétition. « Elle nous a montré qu’elle était décidée à revenir et à réussir », constate son entraîneure en chef.

Du mieux possible

Amelie Boissonneault et Marielle Roy abordent leurs premiers Championnats de l’Ouest sans trop de stress. « Il faut juste avoir confiance en soi, affirme Marielle Roy. On sait qu’on est capables de réussir nos mouvements car on les a déjà faits. On doit bien prendre notre temps pour faire de la qualité. »

Amelie Boissonneault ajoute que « nos entraîneurs nous ont beaucoup dit de faire attention à nos postures lors des Championnats de l’Ouest car c’est très important. On va faire de notre mieux et montrer aux juges qu’on est les meilleures ».

« Mais c’est important également d’avoir du fun, quels que soient les résultats », conclut Marielle Roy.

Huit autres gymnastes du club Panthers iront aux Championnats de l’Ouest, sur un total de quelque 24 athlètes sélectionnés parmi quatre clubs de gymnastique manitobains.

Par ailleurs, la compétition provinciale des 13, 14 et 15 avril donnait aussi lieu à la sélection de dix gymnastes pour les Championnats canadiens de gymnastique, du 21 au 26 mai à Regina en Saskatchewan. Deux athlètes du club Panthers ont été sélectionnées.

 

Camille SÉGUY | Contacter la journaliste

Catégorie: Sport

Tags: