« Le curling, c’est un joli prétexte »

Gérald Sarrasin, Jordan Sicat, Robert Sarrasin et Roland Sarrasin. Dans la joie de leur rendez-vous hebdomadaire.

Gérald Sarrasin, Jordan Sicat, Robert Sarrasin et Roland Sarrasin. Dans la joie de leur rendez-vous hebdomadaire.

Un vendredi soir au club de curling de Sainte-Anne. Les Sarrasin sont dans leur élément : la piste de curling. Roland, le père, accompagne ses deux fils, Gérald et Robert. Il y avait du nouveau ce soir-là. Robert a invité pour la première fois son beau-fils adoptif, Jordan Sicat.

Daniel BAHUAUD

Catégorie: Sport