Deux roues et la neige

Actif Epica - Scott Wiebe

Scott Wiebe, un cycliste manitobain bien équipé pour le cyclisme hivernal, va participer à la course Actif Epica.

Le 18 février, plus d’une vingtaine de cyclistes participeront à une première course hivernale manitobaine, Actif Epica.

Jocelyne NICOLAS | journaliste

Le nouvel évènement de cyclisme, Actif Epica (1), ne se déroulera pas pendant une journée douce du printemps manitobain. C’est au milieu du mois de février, le 18, que les participants à la course Actif Epica pendront la route pour Saint-Boniface à partir de Saint-Malo, en bicyclette. En une journée, les cyclistes parcourront plus de 130 kilomètres.

« Depuis les quelques dernières années, le cyclisme devient de plus en plus aventurier, explique le

co-organisateur d’Actif Epica, Ian Hall. Pourtant, il n’y avait personne qui poussait l’enveloppe du cyclisme extrême au Manitoba, alors on a cru que c’était le bon moment! »

La course est ouverte au public, et au moment d’écrire ces lignes, plus de 20 cyclistes avaient signalé leur intention d’y participer. Même si c’est une compétition, Ian Hall souligne que pour la majorité des participants, la course n’est qu’une chance de vivre une expérience unique. « Pour la plupart, la course n’est qu’une compétition avec soi-même, avoue-t-il. C’est plus un marathon et un défi physique et mental qu’une course de vitesse. »

La course nécessite quelques items spéciaux, mais Ian Hall explique que la majorité du trajet se fera sur de la neige compacte, sur laquelle il est plus facile de naviguer. « Certains de nos cyclistes ont des pneus larges pour la neige poudreuse, mais un vélo tout-terrain fera l’affaire pour cette course, estime-t-il. Les participants doivent avoir un sifflet, un manteau extra chaud et un pantalon coupe-vent, au cas où il y aurait un changement soudain de temps ou une difficulté technique. Nous avons une équipe qui suivra les cyclistes en auto avec tous les outils nécessaires pour une course réussie et saine. »

L’agente de développement économique pour la Municipalité rurale de De Salaberry, Lesley Gaudry, est contente d’aider à la promotion de l’évènement. « Il n’y a que quatre concours comme ceci dans le monde, s’exclame-t-elle. Minneapolis, Delaware, la Sibérie et l’Alaska ont des courses hivernales, et maintenant le Crow Wing Trail de notre Municipalité se trouve dans ce club exclusif! »

La course débutera au Festival des Amis à Saint-Malo et la ligne d’arrivée sera au Festival du Voyageur à Saint-Boniface. « Les festivals sont d’excellents partenaires, se réjouit Ian Hall. Nous avons aussi des activités associées aux différents postes de contrôle, qui seront organisés en fonction de nos principes écologiques. »

Pour les organisateurs de la course, Actif Epica sera certainement un défi, mais les objectifs sont plus larges qu’un marathon hivernal. « Nous essayons de souligner l’importance du pouvoir humain, continue Ian Hall. Nous pouvons nous déplacer sans nuire à notre environnement, tout en célébrant notre résilience humaine. »

(1) Pour en savoir davantage, visitez le site www.actifepi.ca.

Catégorie: Sport

Tags: