Des avantages pour les jeunes

L’assemblée générale annuelle du Conseil jeunesse provincial, le 19 septembre dernier, a été l’occasion de dresser un bilan positif, mais aussi de dévoiler un nouveau programme promotionnel pour les membres.

 

AGA CJP - LA LIBERTÉ (PRESSE)

Sara Fournier et sa carte Keener.

 

Le Conseil jeunesse provincial (CJP) a lancé, lors de son assemblée générale annuelle (AGA) le 19 septembre dernier, son nouveau programme d’avantages pour les membres, intitulé Keener.

« Keener offre à ceux qui s’y inscrivent des rabais et des cadeaux dans la communauté, souligne la présidente réélue du CJP, Sara Fournier. C’est vraiment avantageux pour les jeunes.

« Ils peuvent obtenir des rabais à la boutique en ligne et aux activités du CJP, à la boutique de l’Université de Saint-Boniface (USB) et à celle de la Société franco-manitobaine, des passes gratuits pour le Sportex et le Cercle Molière, des cafés gratuits au Café postal, et la liste va s’agrandir au fur et à mesure », se réjouit-elle.

D’autres nouveautés pour l’année incluront des Projets d’identité culturelle (PIC) sur les thèmes des arts visuels, des arts culinaires et des arts martiaux. « Les détails doivent être développés avec les jeunes directement », précise la directrice générale du CJP, Roxane Dupuis.

De plus, le CJP commence un échange avec la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB) afin de « créer un projet commun pour nos membres », révèle Roxane Dupuis. Ainsi, une délégation manitobaine s’en ira au Nouveau-Brunswick en novembre 2012, puis une délégation du Nouveau-Brunswick viendra visiter le CJP en février 2013.

En revanche, le CJP a pris la décision de mettre un terme à son Projet étudiants animateurs (PÉA) qui visait à développer le leadership chez les jeunes. « C’était une décision difficile à prendre, mais le PÉA ne correspondait plus à notre plan stratégique, explique Sara Fournier. Ce n’était plus d’actualité. »

L’année a aussi été marquée par le renforcement de partenariats, notamment avec l’Association étudiante de l’USB sur le projet Pédale et le Parlement franco-canadien du Nord et de l’Ouest (PFCNO), par une meilleure présence sur les médias sociaux et le Web, ainsi que par la création d’une première activité de justice sociale, Formaction, car « il manquait un fil conducteur dans ce domaine », estime Roxane Dupuis.

Par ailleurs, quatre postes du conseil d’administration étaient à pourvoir. Sara Fournier a été réélue par acclamation à la présidence, Stéphany Halikas a été élue au poste de secrétaire, Chloé Carpenter est la nouvelle conseillère jeune travailleur, et Jean-Marc Déquier a été élu conseiller secondaire.

Roxane Dupuis s’est d’ailleurs réjouie de ces trois élections. « C’est un signe de santé pour un organisme quand il y a des élections pour entrer sur son conseil d’administration », affirme-t-elle.

« La jeunesse franco-manitobaine est vraiment vivante et chaque année, on arrive à trouver d’autres choses à faire, conclut Sara Fournier. On pense qu’on n’arrivera pas à faire mieux, mais on le fait et c’est toujours très excitant! Je suis heureuse de rester présidente car j’ai encore beaucoup à donner au CJP, que je connais comme ma main droite. Je vais lui offrir du nouveau tout en assurant une continuité. »

Le CJP termine par ailleurs son année financière avec un excédent budgétaire d’environ 4 000 $.

 

(1) Info. : www.conseil-jeunesse.mb.ca.

 

Par Camille HARPER-SÉGUY

Catégorie: Actualités

Tags: , , , , , , ,



» Elva Salinas Ortiz dit: { Mar 18, 2015 - 06:03:32 }

Che adore le journal


Rapportez ce commentaire