Les coopératives à l’université

Les étudiants en affaires qui s’intéressent aux coopératives pourront suivre, dès 2013, des cours spécialisés à l’Université de Winnipeg.

 

L’Université de Winnipeg a annoncé, le 20 novembre dernier, la création d’un programme d’éducation en entreprises coopératives, visant à encourager les étudiants à se renseigner davantage sur le fonctionnement du modèle coopératif ainsi que du rôle des coopératives dans l’économie manitobaine et canadienne.

« Cette chaire universitaire est une première pour la province, indique la doyenne de la faculté d’Affaires et d’économie de l’Université de Winnipeg, Sylvie Albert. En effet, une program­mation du genre n’existe que dans deux autres universités canadiennes et ce, seulement au deuxième cycle.

« Enseigner le modèle coopératif aux étudiants nous semble tout à fait de mise, étant donné le rôle des coopératives dans l’histoire du Manitoba, poursuit-elle. On n’a qu’à songer aux Caisses populaires et aux coopératives à grain pour constater leur impact. De plus, les coopératives prennent de l’ampleur dans l’économie de la province, poursuit-elle. Des petites coopératives voient constamment le jour et les grandes coopératives, comme la Red River Co-op, continuent de croître. Nous serons donc en mesure de former des futurs travailleurs et gestionnaires de nos coopératives. »

L’Université de Winnipeg compte embaucher le professeur qui gèrera la chaire universitaire en entreprises coopératives en juillet 2013. Le premier cours, intitulé tout simplement « Co-op », permettra aux étudiants de comprendre les principes de base du modèle coopératif. De plus, il explorera les différences clés entre la gestion d’une coopérative et celle d’une entreprise traditionnelle.

« Nous comptons ensuite développer de nouveaux cours, qui s’ajouteront au programme, indique Sylvie Albert. Nous espérons que nos étudiants pourront développer, lors de projets pratiques, leurs propres coopératives, ou encore qu’ils complètent des stages pratiques, sur le terrain, dans des coopératives locales. Or, dès janvier 2013, des invités œuvrant au sein des coopératives manitobaines rencontreront les étudiants pour parler du mariage de la pratique et de la théorie, indique Sylvie Albert. Nous espérons que ces causeries stimuleront de l’intérêt pour notre programme. »

La chaire universitaire en entreprises coopératives est le fruit d’un partenariat entre l’Université de Winnipeg et le gouvernement provincial, ainsi qu’une brochette de coopé­ratives manitobaines. Ensemble, les partenaires ont investi quelque 625 000 $ pour sa mise sur pied.

Le président du conseil d’administration de la coopé­rative en assurance et services financiers The Co-operators Group, Richard Lemoing, se réjouit de la création de la chaire. « On ne pouvait pas demander mieux en cette Année internationale de la coopérative, déclare-t-il. Le projet de l’Université de Winnipeg sera un élément durable au mouvement coopératif au Manitoba. C’est un beau legs qui aura un impact à long terme. »
Par Daniel BAHUAUD

Catégorie: Économie

Tags: ,