TiBert joue l’Histoire

Robert Malo

Robert Malo alias TiBert le voyageur se rend dans les classes des élèves winnipégois pour conter d’une façon divertissante et ludique l’histoire du Manitoba.

Musicien, conteur, chansonnier et historien, Robert Malo offre ses multiples talents sous le nom de TiBert le voyageur aux winnipégois francophones comme anglophones.

Robert Malo est à l’origine d’une entreprise pédago­gique tout à fait originale pour tous les Winnipégois. Musicien, conteur, chansonnier et historien, Robert Malo a plus d’un talent dans son sac pour offrir au public des séances à la fois instructives et divertissantes sur l’histoire du Manitoba.

« Même si je touche plus les écoles, j’offre mes services à tous ceux qui le demandent, explique Robert Malo. Je me présente devant des classes d’élèves de tous âges habillé en voyageur, sous le nom de TiBert le voyageur, et je présente certains pans de l’histoire manitobaine avec un accent sur la culture francophone. »

Éduquer et divertir

Robert Malo explique entre autres ainsi ce qu’est un voyageur, la traite de fourrure, l’histoire de la ceinture fléchée, les chasseurs amérindiens ou encore le portage.

Robert Malo part donc de son personnage fictif et de ces grandes thématiques historiques pour aussi conter de vieilles légendes manitobaines, raconter des histoires, chanter de vieilles chansons et même jouer de la guimbarde à son public pour rendre la séance la plus ludique et divertissante possible. « J’interagis aussi beaucoup avec mon public, je le fais participer en posant des questions par exemple pour le concerner le plus possible », explique Robert Malo.

Toutefois, Robert Malo se base toujours sur des faits historiques vérifiés en partant des programmes scolaires des enfants. Il illustre ainsi et fait vivre ce qu’ils apprennent à l’école tout en les divertissant.

« Les écoles anglophones et d’immersion sont pour l’instant très demandeuses de mes services, souligne Robert Malo. Aller dans ces écoles est une manière d’ouvrir la communauté anglophone à d’autres cultures comme la culture franco-manitobaine, dès le plus jeune âge », explique Robert Malo.

Guide au musée du Manitoba, Robert Malo travaille donc avec sa passion pour l’histoire au quotidien et s’est fixé comme objectif de vie d’éduquer les générations futures et même encore plus que ça.

« Mon but ultime est d’être capable avec cette entreprise d’adoucir et de réunir les diffé­rentes cultures et les différentes communautés fondatrices du Manitoba, explique-t-il. Je veux montrer par l’histoire et mon personnage la paix et les bonnes ententes entre autochtones, francophones et anglophones afin de réunir dans un tout nos différentes communautés cultu­relles et en faire une force commune. »

L’art de conter

« Ma conviction est que les enfants, comme les adultes aiment apprendre par les histoires, avec une touche de fiction et de divertissement, ajoute Robert Malo. Je veux aussi stimuler l’imagination des gens.

« Je veux créer des images dans leurs têtes et il n’y a pas plus grand bonheur pour moi que de voir des personnes dans mon public, boire mes paroles et vivre mon histoire au rythme auquel je la raconte, conclut-il. La magie du conte est d’arrêter le temps et c’est mon but ultime lorsque j’interviens sous le nom de TiBert le voyageur. »

 

William SINEUX | journaliste | presse3@la-liberte.mb.ca

 

Catégorie: Culturel

Tags: , ,



» Gord and Marcie Kosman dit: { Déc 19, 2012 - 12:12:52 }

Hey Robert,
Good job! Congrats and keep it up. We need to learn and understand more about our culture, and where we come from to see where we’re going. Live Laugh Love
Gord and Marcie


Rapportez ce commentaire