Quand le virtuel remplace le réel

Théâtre des Chiens de soleil

De gauche à droite et de haut en bas : Alexandre Quesnel, Marie-Christine Bruce, Stéphany Halikas, Jean-Luc LaFlèche et Laura Lussier.

La nouvelle pièce du théâtre des Chiens de soleil, Connexion en cours, explore le parallèle entre la réalité et la vie sur les forums de discussions d’Internet.

Camille SÉGUY

Ils sont dix comédiens sur la scène, derrière un voile blanc transparent qui symbolise un écran d’ordinateur. Dans leur décor virtuel, ils représentent chacun un archétype de l’internaute qui fréquente les sites de réseautage sur Internet, comme Facebook rebaptisé pour l’occasion Fakelook.

Lisez le texte complet dans La Liberté du 1er décembre!

Pour avoir accès à cet article, achetez La Liberté ou abonnez-vous à la version électronique.

Catégorie: Culturel

Tags: ,