Le Manitoba primé

 

Le 19 septembre dernier, la jeune chanteuse Kelly Bado faisait vibrer le théâtre McPherson de Victoria de sa voix soul et RnB. Grande gagnante au concours Chant’Ouest de 2013, la jeune chanteuse conserve un vif souvenir d’une expérience riche en émotions.

 

Kelly Bado - Photo : Gracieuseté Stephanie Lamy

Kelly Bado a remporté le Concours Chant’Ouest lors de la finale du 19 septembre 2013. Photo : Gracieuseté Stephanie Lamy

Kelly Bado avait su conquérir le Manitoba lors des Découvertes manitobaines en chanson du 22 juin dernier. Séduire le grand Ouest tout entier était un défi autrement plus difficile que cette jeune compositrice et interprète a toutefois su relever avec brillo. Récompensée par le prix André Mercure lors de la soirée du gala Chant’Ouest du jeudi 19 septembre, Kelly Bado signe ainsi sa victoire à ce prestigieux concours. Un prix qui est également venu saluer la prestation du chanteur saskatchewannais Mario Lepage, leur assurant à tous les deux un ticket lors du prochain Festival international de la chanson de Granby. Une victoire d’autant plus épatante pour la jeune Manitobaine qu’elle ne s’arrête pas là dans son palmarès. Primée pour sa composition Africa, c’est son univers tout entier qu’elle sera parvenue à transmettre.

| Marathon musical

Pour les quatre finalistes, la performance du 19 septembre était le résultat d’un travail acharné. Cette grande finale du gala Chant’Ouest de 2013, véritable vitrine des talents émergents sur la scène musicale francophone de l’Ouest, plaçait en effet Kelly Bado en compétition avec trois autres artistes : Christian Murillo de l’Alberta, Aude Ray, qui représentait le Yukon et la Colombie-Britannique, et Mario Lepage de la Saskatchewan. « Nous sommes arrivés le samedi après-midi et ça a commencé presque immédiatement, raconte Kelly Bado. Entre les répétitions, les ateliers de voix, les ateliers gestion de carrière, ou encore les formations pour apprendre à bien se concentrer, ça a vraiment été des journées intenses. » Un rythme effréné qui culminait lors de l’ultime soirée du jeudi 19 septembre au cours de laquelle les artistes ont pu présenter quatre de leurs interprétations. Un moment marqué à vif dans la mémoire de la chanteuse manitobaine.

J’y retournerai, de Kelly Bado.


« Je ne pensais vraiment pas être effrayée par la prestation qui m’attendait au théâtre McPherson, reconnaît Kelly Bado. J’ai l’habitude de chanter dans des salles beaucoup plus grandes, dans mon église notamment, je chante régulièrement devant plusieurs centaines de personnes. Je sais ce que c’est que d’être sur un grand espace, d’avoir un public devant soi, un orchestre derrière, et les lumières sur le visage.

« Pourtant, là, ça a été très différent, confie la jeune femme. Quand tu sais que c’est pour un concours ça met une pression supplémentaire. Et ça m’a rattrapé d’un coup. Une vingtaine de minutes avant ma prestation je tremblais comme jamais. Je me demandais sans arrêt ce qu’il était en train de m’arriver. »

« J’ai fini par me calmer en écoutant du gospel, et une fois sur scène je me sentais tout simplement libérée, conclut-elle dans un sourire. Finalement c’est juste passé beaucoup trop vite! »

 

Par Chloé LE MAO

 

 

 

Catégorie: Culturel

Tags: ,