Merci aux ancêtres

Le centenaire de l’église de l’Enfant-Jésus, à Richer, en 2013, est l’occasion pour les résidants de célébrer l’héritage laissé par ceux qui les ont précédés.

 

La Liberté (Manitoba)

L’église de l’Enfant-Jésus, à Richer, fête en 2013 ses 100 ans.

Il y a 100 ans, le 14 décembre 1913, était inaugurée l’église de l’Enfant-Jésus à Richer. Pour célébrer cet anniversaire historique, la Corporation du site historique Enfant-Jésus a finalement choisi la date du 23 juin, « moins froide qu’en plein mois de décembre!, note sa présidente, Yvonne Fontaine Godard.

« On espère au moins 400 personnes, estime-t-elle. Il n’existe pas tant d’églises centenaires que ça, surtout ouvertes au public, donc ça vaut la peine de célébrer! »

Si la messe n’y est plus donnée depuis septembre 1995, mis à part lors d’occasions spéciales, l’église de l’Enfant-Jésus ouvre en effet ses portes chaque été de juin à septembre pour les touristes.

De plus, la Corporation du site historique Enfant-Jésus a effectué des rénovations dans l’église depuis 2007 afin de la préparer à célébrer son siècle. « On a refait tout le toit, la façade et le clocher, raconte Yvonne Fontaine Godard. Il nous reste toutes les grandes fenêtres, intérieures et extérieures. On a aussi beaucoup amélioré le cimetière historique.

« On est très chanceux, affirme-t-elle, car on a eu beaucoup d’appui de la communauté pour ces travaux. Certains nous ont donné du temps, d’autres du talent, de l’équipement, ou encore de l’argent. Tout cela est important et nécessaire pour avoir une église de 100 ans encore debout! »

La célébration du centenaire de l’église, le 23 juin, commencera en musique avec un violoneux local, Clint Dutiaume, dès 9 h 45 à la salle communautaire de Richer. Une procession mènera ensuite à l’église où une messe bilingue sera dite à 10 h 30 par l’archevêque de Saint-Boniface, Monseigneur Albert LeGatt, assisté de l’abbé Gabriel Lévesque, de Sainte-Anne.

« L’abbé Lévesque sera présent car nos deux paroisses sont liées », explique Yvonne Fontaine Godard.

La journée se poursuivra au cimetière. « Nous allons dévoiler deux monuments au cimetière de l’église, le premier en l’honneur de l’abbé Jean-Baptiste Thibault, l’un des premiers curés du village de Richer, annonce Yvonne Fontaine Godard. Il lui a même donné son nom car Richer s’appelait Thibaultville avant les années 1900. »

Quant au second, il rendra hommage aux Sœurs de Saint-Joseph de Sainte-Hyacinthe, au Québec, qui sont venues à Richer comme enseignantes de 1936 à 1993. « Quelque 72 Sœurs ont enseigné ici et elles méritent d’être reconnues, assure la présidente de la Corporation du site historique.

« 100 ans, c’est l’occasion de repenser à nos ancêtres et de les remercier pour tout ce qu’ils ont fait pour nous et ce qu’ils nous ont laissé, conclut-elle. C’est à nous aujourd’hui, après eux, de continuer notre culture pour garder nos racines. On ne se perd pas si on retourne à nos racines. »

La fête se terminera par un grand banquet de style canadien-français à la salle communautaire de Richer.

 Info. et réservations : 204 422-9369 ou 204 422 6880. Prix : 25 $. Places limitées.

Catégorie: Communautaire

Tags: , , ,