Médaillés pour leur communauté

 Le préfet de la Municipalité rurale de La Broquerie et le maire de la Municipalité rurale de Taché ont tous deux reçu la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II.

 

La Liberté (Manitoba)

William Danylchuk.

La Liberté (Manitoba)

Claude Lussier (photo : Gracieuseté Roger Bouvier).

Le préfet de la Municipalité rurale de La Broquerie, Claude Lussier et le maire de la Municipalité rurale de Taché, William Danylchuk, ont tous les deux obtenu une Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II en remerciement de leur dévouement à leur communauté et à la vie politique canadienne.

« Je siège au conseil municipal de Taché depuis 38 ans, dont 23 ans comme maire, souligne William Danylchuk. Dans ce cadre-là, j’ai servi sur de nombreux comités dans la communauté. »

Le maire actuel de Taché a notamment siégé au conseil d’administration de l’Hôpital Sainte-Anne, entre autres comme vice-président et président, à celui de la South-East Water Management Association comme président pendant cinq ans, ainsi que sur de nombreux comités de la Municipalité comme le comité récréatif et les districts de conservation.

Plus récemment, William Danylchuk siégeait à la Red River Basin Commission qui « veut trouver des solutions pour enlever les polluants du lac Winnipeg et du bassin de la rivière Rouge afin d’avoir un meilleur avenir », explique-t-il.

Le maire de Taché a reçu officiellement sa médaille le 12 février, à Lorette, des mains du directeur municipal de Taché, Dan Poersch. C’est la Fédération canadienne des Municipalités qui l’a recommandé à la Reine.

« William Danylchuk a joué un rôle important pour bâtir le futur de la Municipalité rurale de Taché, mais aussi de la Province, affirme Dan Poersch. Il est vraiment un leader. Il a la connaissance, la résilience pour mener des projets, et la compassion. »

S’il raconte que « ça a toujours été naturel pour moi de chercher des solutions quand il y avait un besoin et de vouloir être un exemple au service de ma communauté », le maire rappelle cependant que « cette médaille symbolise le bon travail de toute une équipe. L’équipe de la Municipalité rurale de Taché est petite, mais très efficace, et elle pense toujours plus loin pour m’aider à bâtir une communauté forte où il fait bon vivre ».

La Broquerie

Pour sa part, Claude Lussier a reçu officiellement sa médaille le 13 février à La Broquerie. Le mystère plane cependant au sujet de la provenance de sa nomination.

« Je ne sais pas qui m’a nominé, je sais juste que j’ai reçu une médaille pour mon implication dans la vie sociale et politique canadienne, confie Claude Lussier. D’ailleurs, je n’ai pas tout de suite réalisé l’importance de cette nouvelle quand j’ai appris que j’avais obtenu une médaille!

« C’est une belle surprise qui me fait très chaud au cœur, assure-t-il, mais je préfère l’anonymat. Ce qui compte pour moi, c’est de faire ma job et d’aider aussi bien que je peux. Je n’oublie pas que les héros d’aujourd’hui peuvent être les zéros de demain! »

Sans en avoir la certitude, Claude Lussier estime que ce qui lui a valu sa médaille, c’est le positionnement actuel de la Municipalité rurale de La Broquerie.

« Je suis préfet de La Broquerie depuis l’automne 2010 après avoir été impliqué pendant 25 ans dans la vie agro-politique au Québec, comme économiste agricole, puis avoir travaillé pendant trois ans et demi à la Caisse populaire de La Broquerie, précise Claude Lussier.

« Quand je suis devenu préfet, la Municipalité rurale était en grandes difficultés, rappelle-t-il. Presque trois ans plus tard, c’est une des municipalités rurales les mieux positionnées au Manitoba. On a le plus haut taux de croissance démographique et probablement le meilleur bilan financier du Manitoba pour 2012. On a vraiment redoré l’image de La Broquerie, on l’a remise sur une voie sereine et économiquement stable. »

De même que William Danylchuk, Claude Lussier ne veut toutefois pas endosser seul les honneurs. «  C’est grâce au travail de toute une équipe que la Municipalité rurale de La Broquerie a repris sa place de chef de file, conclut-il. Cette médaille est donc bien méritée par tout le conseil municipal, ainsi que par l’ensemble de la collectivité. On a travaillé tous ensemble. »

Camille HARPER-SÉGUY

Catégorie: Communautaire

Tags: ,