Une lutte entre deux francophones (pour l’instant)

Daniel Vandal et François Catellier.

Daniel Vandal et François Catellier.

Les candidats conservateur et libéral, François Catellier et Daniel Vandal, mènent déjà une campagne fort active pour gagner l’appui des électeurs de la circonscription fédérale de Saint-Boniface-Saint-Vital.

Daniel BAHUAUD

Catégorie: Actuel

Tags: , ,



» MIchel LeComte dit: { Août 24, 2015 - 03:08:36 }

Peut-on vraiment caractériser Vandel de francophone?
Malgré son profil et ses succès au sein de la communauté, il parle tellement mal la langue française que l’on ne peut l’appeler francophone sans que cela nuise à ceux et celles qui le sont véritablement.


Rapportez ce commentaire

» Lucien Chaput dit: { Août 31, 2015 - 09:08:31 }

J’osais croire que l’on n’en était plus là, qu’on ne cherchait plus à exclure de cette grande communauté qu’est la francophonie ici au Manitoba celle et ceux qui n’ont pas toujours le mot juste au bout de la langue, ou encore le bon accent. Combien de fautes d’orthographe et d’erreurs grammaticales seront dorénavant permises avant de courir le risque de perdre son status de vrai francophone, monsieur LeComte?


Rapportez ce commentaire

» MIchel LeComte dit: { Août 31, 2015 - 04:08:27 }

Il ne s’agit nullement du mot juste ni du bon accent. Loin s’en faut! La qualité de la langue et la maîtrise que l’on démontre, surtout dans le monde politique, sont des atouts à ne pas négliger.


Rapportez ce commentaire