Le besoin de militer reste d’actualité

Maria Chaput : « La définition d’un francophone employée par le Fédéral est presque raciste, parce qu’elle est basée sur la langue maternelle. Le français est une langue de communication, et pas juste celle des Canadiens français. D’ailleurs, les jeunes d’aujourd’hui ne disent pas qu’ils sont francophones ou anglophones. Ils disent qu’ils sont bilingues. »

Maria Chaput : « La définition d’un francophone employée par le Fédéral est presque raciste, parce qu’elle est basée sur la langue maternelle. Le français est une langue de communication, et pas juste celle des Canadiens français. D’ailleurs, les jeunes d’aujourd’hui ne disent pas qu’ils sont francophones ou anglophones. Ils disent qu’ils sont bilingues. »

 

Le Fédéral lance une étude qui va prendre deux ans pour mettre à jour sa manière de déterminer où Service Canada, Postes Canada et la GRC doivent offrir des services bilingues. Maria Chaput et Daniel Boucher croient qu’il était temps.

 

Daniel BAHUAUD

Catégorie: Actuel