Certains francophones ne se sentent pas franco-manitobains

Quelques participants au café citoyen du 11 mai, organisé par l’Union nationale française de gauche à droite : Sophie Wild, Marie-Christine Dauriac, Christiane Cras, Alain Louer et François Lentz.

Quelques participants au café citoyen du 11 mai, organisé par l’Union nationale française de gauche à droite : Sophie Wild, Marie-Christine Dauriac, Christiane Cras, Alain Louer et François Lentz.

Des immigrants francophones d’origine européenne ont réfléchi sur les difficultés qu’ils éprouvent à vivre en français au Manitoba, voire même au sein de la francophonie traditionnelle qui ne semble pas les comprendre.

Daniel BAHUAUD

Catégorie: Actuel

Tags: , , , , , ,