Pour toi, Roland.


Madame la rédactrice,

Voilà. C’est fait. Mon cadeau de retraite à Roland Mahé est acheté : un abonnement à la saison 2012-2013 du Cercle Molière.

Je me dis que c’est le moindre que je puisse faire, pour lui montrer à quel point le Cercle Molière m’a touché, au fil des ans. Et à quel point la troupe me tient à cœur.

Je me dis que c’est aussi un cadeau que j’offre à la nouvelle direction artistique qui sera choisie, prochainement. Il s’agit d’un appui inconditionnel à la troupe : de s’abonner sans savoir qui sera à sa tête, sans connaître les pièces qui y seront présentées. Sachant toutefois, que le choix que fera le Cercle Molière sera dans le meilleur intérêt de la troupe et de son public.

Si je connais bien Roland, il ne voudra pas une grande fête, bien qu’il l’apprécierait sans doute. Je pense plutôt qu’il se contentera d’une soirée intime, au nouveau théâtre peut-être, avec ses proches, son cercle d’amis. Alors, le cadeau que la communauté en entier puisse lui accorder, c’est de s’abonner, de remplir les salles de ce nouveau théâtre si élégant.

Je vous lance donc le défi, gens du Manitoba et d’ailleurs. Signez sa carte de souhaits en ajoutant votre nom à la liste d’abonnés du Cercle Molière. Et quand vous franchirez les portes de ce nouveau théâtre, allez-y sans préjugés, avec une ouverture d’esprit. Allez-y pour vous divertir, car le divertissement est garanti au Cercle Molière.

Je suis certaine que Pauline Boutal en serait fière.

A vous la parole

Francine Hébert | Une amie du Cercle Molière | Le 1er février 2012

À vous la parole!
Laissez vos commentaires en bas de cette page.

> Revenir sur la page À vous la parole

Catégorie: À vous la parole

Tags: ,